dimanche 13 décembre 2009

Juger l'autre, c'est porter un jugement sur soi.


LE JUGEMENT, sujet dont je m'étais promis de vous parler.


Citations : Henri Gougaud
" Pour juger sans faute, il ne faut pas avoir le pouvoir de condamner "




Comme bien des gens, j'ai aussi eu le droit à la critiques négative des autres, si il y'a bien quelque chose qui réussit à me mettre souvent hors de moi même, c'est justement quand les gens se permettent de juger sur des critères comme sur la race, les croyances religieuses, la couleur, le sexe, la déficience physique ou mentale, l'âge, le lieu d'origine ...

C'est quoi l'affaire, probablement juste pour faire vivre leur argumentation, avouer que ce n'est pas vraiment fort, je sais vous aller me dire qu'on ne peut changer le monde, juste d'en parler, va du moins, c'est à souhaiter, faire prendre un peu plus conscience à certaine personnes qui ont le jugement trop rapide.

Pourquoi ce besoin de rabaisser l'autre, est-ce pour pouvoir s'évaluer et se prouver qu'ils sont mieux que les autres, c'est quoi l'intérêt de juger l'autre ?

Il me semble que de se respecter soi même, c'est respecter les autres, qui sommes nous donc pour juger, nul n'est à notre place, personne ne sait mieux que nous, ce que nous sommes réellement, on a beau dire je suis fort, je fais ce que je veux, mais c'est vraiment pas évident car il y a le regard des autres et leur jugement qui nous empêche de nous assumer tel que nous sommes vraiment, il me semble que nous ne sommes pas là pour juger et être jugé, nous avons tous un passé, peu importe nos expériences de vies, il faut accepter les gens tels qu'ils sont et non comme nous le voulons.

Quand il s'agit de gens qui font plein de conneries à coté de moi, cela me fait doucement sourire, ils devraient apprendre avant tout à se critiquer eux même, pour moi l'important est de laisser vivre les gens comme ils le souhaitent, dans le respect de chacun.

Je me souviens d'une toune  ( Sous La Pluie ) du groupe Vilain Pingouin , qui mentionnait ceci :

Qui sommes nous pour juger de la vie des gens, reste à savoir si on se juge aussi sévèrement !

Réflextions :

Il y a une chose importante que je désire vous faire part, j'ai été juger et cataloguer moi même par le passé à mon travail sur des faux fondements, bien évidemment j'étais au courant de cette rumeur, cela m'a blessé intérieurement, j'ai bien évidememnt appris à ne faire confiance qu'a moi même, je tiens aussi à souligner que jamais je n'ai donné suite, je n'avais pas de temps et d'énergie à donner.

Après quelques années, je peux vous confirmer aujourd'hui qu'il y en a malheureusement qui ont payer le prix, je vous rassure, ce n'est pas par moi et jamais je n'ai penser ou souhaiter que cela leur arrive, je crois que ce n'est que le le retour du pendule, la vie est ainsi fait, vous connaisser bien l'expression ' Cracher en l'air ... ', et bien voila, rien n'arrive pour rien dans la vie.

Jamais je ne pensais refaire confiance en quelqu'un au travail, et pourtant, il y a environ 5 ans, se nouveau collègue est devenu pour moi un véritable ami.

1 commentaire:

  1. Le temps règle bien des choses....

    C'est cliché et tout le monde nous dit de laisse le temps règler les choses !

    Le temps, le temps, on se demandes comment le temps fera pour assoupir un mal intérieur aussi intense, aussi profond et aussi grand !

    Et bien, le temps réussit à replacer le tout, vous connaissez surement l'expression du retour du pendule ...

    Qui sommes nous donc, pour juger notre prochain ?

    RépondreSupprimer