dimanche 23 août 2009

L'automne souffle son haleine fraîche

Ce matin je suis allé faire une promenade en compagnie de mes amis et leur garçon sur la piste cyclable, le ciel était gris avec quelques nuages mais pas de pluie, l'air était frais, les oiseaux chantaient, une matinée idéal comme j'aime.

Les feuilles des arbres commencent déjà à tomber, il me semble que l'été viens à peine d'arriver, heureusement que le mois d'août nous a redonné l'énergie que les mois de juin et juillet semblaient avoir oubliés.

Après cette belle promenade, nous avons pris un déjeûner sur une terrasse, ensuite ont s'est arrêter au parc, je regarde mon ami avec son garçon essayant de faire voler un cerf-volant avec cette petite brise de vent matinal, le papa semble avoir un peu de difficulté à le faire volé, il fini par réussir, il y tenait beaucoup, c'était vraiment " NICE "ce début de journée.

Vers 11h00, c'est le retour du soleil, il fait beau et chaud, nous allons nous baigner.

Je sais qu'il y a encore de belles journées chaude et ensoleillé à venir, l'automne commence à peine à ce pointer le bout du nez, il n'y a quand même pas trop de presse pour l'arrivé de cette nouvelle saison, bonne fin d'été à tous :-)

jeudi 20 août 2009

FAIRE UN CHOIX ( Suite ).

Si vous avez lu mes anciens blogs, je vous parlais en début juin que je devais faire un choix sur mon travail actuel, voici un petit résumé d'où j'en suis rendu.

Dans la boite ou je travail, j'ai appris assez rapidement qu'il y avait malheureusement pas grand ressources pour nous motiver dans notre démarche, pour nous aider à bien ce diriger sur nos choix, pas grand suivi non plus de leur part si nous ne donnons pas suite etc.

J'ai postulé en début juillet pour un poste supérieur au miens toujours dans la branche informatique, les ressources humaines m'ont informés une fois le poste comblé que ma candidature n'avait point été retenu, je dois me consoler, ils ont quand même pris le temps de m'écrire un courriel.

Suite à ce refus, j'ai pris un rendez-vous avec les ressources humaines afin de savoir ce qui me faudrait comme bagage pour pouvoir avancer et continuer dans la branche informatique.

Comme j'ai de l'ancienneté et de l'expérience en informatique, je ne serais pas nécessairement obligé de retourner étudier, il faut simplement que j'attendre que des postes dans d'autres secteurs informatiques s'ouvrent.

Afin de savoir ou je m'en vais et encore mieux me préparer pour l'avenir, j'ai rencontré le boss du poste ou ma candidature n'avait point été retenu, il m'a mentionné qu'il recherchait quelqu'un qui avait l'expérience car le travail est très technique, ce que je n'ai point encore acquis, il m'a mentionné que si jamais un poste ouvrait dans le secteur X dont je vais vous taire le titre pour le moment, d'y postuler car avec l'expérience acquise dans ce département, c'est la suite logique de me retrouver dans son secteur, je me suis donc informer et j'ai les pré-requis pour du moins passer une entrevue quand celui-ci sera affiché dans le secteur X.

Début juillet, comme c'est l'été, ÉTÉ j'avoue que c'est vite dit, une chance que le mois d'août a bien pris la relève, comme l'été est une période morte côté affichage d'emploi, je discute avec mon patron qui est 100% avec moi dans ma démarche et comprend très bien ma situation, il m'encourage et m'a donné quelques conseils et suggestions, je sens son appui , il m'a conseiller de rencontrer la personne responsable pour les cours académiques et voir peut-être d'autres avenues qui n'est pas nécessairement ce que je recherche présentement.

J'ai donc pris rendez-vous et rencontrer la personne responsable pour les cours académiques, elle a réussi à me motiver et m'encourager à poursuivre ma démarche même si je n'ai point de garantie pour un poste futur, elle va regarder mon dossier et voir ce qu'elle peut faire pour m'aider à avancer dans mon cheminement, je devrais la rencontrer vers la fin du mois d'août pour la suite.

J'ai appris cette semaine une bonne nouvelle, je vous tiens au courrant une fois celle-ci officiel.

En attendant je vais continuer à regarder les nouveaux postes à l'interne et voir quels sont les cours que je vais devoir suivre prochainement.

Merci spécial à un quelqu'un de la boîte qui est devenu pour moi un ami, merci de ton écoute et me donner l'énergie qu'il me faut pour continuer ma démarche car j'avoue que souvent je suis un peu beaucoup découragé par le système de cette boite qui ne nous donne malheureusement pas vraiment les outils de motivations pour essayer de continuer d'avancer, il doit donc être fatigué de m'entendre radoter, MERCI du fond du coeur de me dire mes 4 vérités (même si pas toujours facile à entendre) et de ta présence mon chum.

Merci aussi à 3 autres collègues que je croise à l'occassion de m'appuyer et de m'encourrager dans ma démarche.

Merci du fond du coeur SPÉCIALEMENT à ma famille d'être avec moi, surtout de m'endurer, je ne suis pas de tout repos quand je travail de nuit, continuer surtout de me le dire quand je suis bête car je ne m'en rend pas toujours compte et vous le savez que c'est à cause d'un manque de sommeil de jour, cela joue sur mon ?%?% de caractère, j'essai de me corriger mais le cerveau me joue souvent de mauvais tours quand il est au ralenti, JE VOUS AIMENT.

À suivre ...

mercredi 19 août 2009

Ami(e)s, Collègues, Connaissances, Chummy ...

Est-ce que l'on dois ce comporter de la même façon dans la vie quand nous fréquentons des collègues au travail, nos ami(e)s que l'on peu compter d'une main, des connaissances que l'on croise à l'occasions, nos "chummy" avec qui ont trip bien etc.

J'ai un bon ami qui a changé d'emploi il y a quelques mois , il adore son nouvel emploi, celui-ci lui permet de rencontrer d'autres employé(e)s, c'est une personne qui adore parler de tout et de rien avec tout le monde, on ne s'ennuie jamais en sa compagnie.

Pour lui, tout ces nouveaux collègues sont comme ces "chummy" de l'extérieur, il aime ça aller prendre une bière avec eux après le boulot, faire de même pendant son dîner, prendre aussi ces pauses avec eux et aussi une fois par semaine aller à un 5 à 7 en leur compagnie.

Est-ce risquer d'être trop familier avec des collègues de travail ?

Il a vécu dernièrement quelques petits conflits avec certains, quelques déceptions etc.

Pour lui cela ne le dérange point de ce que les autres pensent ou peuvent dire de lui, il fait simplement ce qui lui plaît un point c'est tout, si les autres sont pas heureux, ils n'ont qu'a ne plus lui parler.

Est-ce qu'il a la bonne attitude ?

Moi je sais par expérience qu'il n'en faut pas beaucoup pour être juger et cataloguer par d'autres collègues qui nous font la belle façon, imaginer quand vous en cotoyer sur d'autres étages en plus.

Je fréquente au travail les collègues avec qui je suis bien, pour les autres ou ça clique moins, je me contente de les saluer simplement par politesse.

J'espère que la réputation de mon bon ami ne sera pas trop égratigner car ce n'est pas facile une fois que le mal est fait de remonter celle-ci, malheureusement cela fait le tour de l'édifice ou l'on travail assez rapidement.

Je suis avec toi mon chum, prend soin de toi et continue de vivre pleinement mais sois quand même pas trop familier avec des collègues du boulot que tu connais peu.

mardi 11 août 2009

"Maintenant j'ai appris à me taire"

Cette semaine avec un membre de ma famille et un ami, j'ai décidé simplement de les écouter sans vraiment donner mon opinion en retour.

Voici un bref résumé de leur histoire dont je vais taire leur identité :

Pour le membre de ma famille

Ce membre de ma famille qui est au début de la jeune quarantaine a rencontré il y a quelques mois une personne qui est à Montréal depuis 2 ans, cette personne est retourné dans son pays à la mi-juillet, ils ont eu ici une bonne chimie ensemble, ils ont beaucoup de point commun etc, hors il a décidé de prendre une vacance de 2 semaines et d'aller le retrouver dans son pays, les billets d'avion sont acheté.

Comme les membres de sa famille ne sais rien au sujet de cet étranger, il en a parlé seulement au début du mois d'août, probablement que tout va ce dérouler super bien durant ce voyage mais qui connaît d'avance la réponse, il dit qu'il va nous appeler régulièrement la-bas, qu'il n'y a aucun danger, cette personne est comme lui sur plusieurs points, c'est comme un miroir entre les 2, c'est comme si ils se connaissaient depuis toujours.
La première fois que je lui ai donné mon opinion, il m'a simplement mentionné que c'était sa vie.

Pour l'ami à son travail


Cet ami qui est au début de la jeune vingtaine à le privilège de rencontrer durant son travail plusieurs jolie filles de cet établissement, il en a et a aussi été crusé par quelques unes d'elles, après avoir vécu quelques mauvaises expériences, il a décidé de regarder à l'extérieur pour la cruse, il ne veut plus mélanger le boulot avec les filles de son édifice à bureau.

Malgré l'opinion de quelques collègues et de leur expérience qu'ils ont déjà eux aussi vécu sur la cruse au boulot, il a quand même décider malgré ces mauvaises expériences à lui, de récidiver à nouveau avec une collègue féminine.

Ils ont pris le temps de discuté et ont mis ensemble des points sur les "I" et les barres sur les 'T' comme on dit étant donné qu'ils travail tout les 2 aux même endroit afin d'éviter d'étaler leur vie privé en public.

Malgré qu'il connaît par sa propre expérience vécu les conséquences de cette nouvelle relation, il a décider de s'embarquer quand même.

La première fois que je lui ai donné mon opinion, il m'a fait comprendre qu'il savait très bien ce qu'il avait à faire et qu'il en assumait très bien les conséquences .
Comme pour moi ces 2 personnes comptent beaucoup, j'en ai conclu qu'ils devaient vivre et expérimentés eux même, on apprend tous assez vite de nos erreurs dans la vie.

"Maintenant j'ai réussi à me taire quand il le faut"

Je vais quand même continuer si nécessaire à dire ce que je pense et ressent aux personnes qui comptent et font partie de ma vie, j'avoue que je ne peut pas toujours contrôler ce que je ressens.

Bonne chance à vous 2, n'oublier pas je suis avec vous pour le meilleur et le pire, je vous aiment et merci de faire partie de ma vie.