mardi 29 juin 2010

Déçu, c'est la vie.

Je vous avais parlé dans un ancien blog, de mon cousin qui suivait une cure, et bien malheureusement, il a tout laissé tombé, le pire c'est que le dimanche ou ma sœur et mon frère sont allé rendre visite là-bas, il avait déjà quitté le centre, sans prévenir personne de la famille, même pas son propre frère de sang..

Mon frère à demandé s’il avait laissé des effets personnels, après vérification, mon frère est reparti avec un cadre contenant des photos de sa famille.

2 semaines plus tard, il a finalement contacté ma sœur pour lui mentionné que tout allait bien, il a rencontré une fille et ne consomme plus, ne vous inquiété pas, on savait le lendemain de la visite au centre, ou il était rendu, c'est pour cela qu'on a atttendu qu'il effectue par lui même  le premier contact.

J'ai eu le privilège de rencontrer sa blonde, elle est gentille, elle a déjà aussi consommé dans le passé, maintenant tout va bien pour elle.

Après 3 semaine de cette visite, nous avons appris aujourd'hui par son jeune frère qu'il n'était plus avec cette fille, il a déménagé chez un de ses ancien chum, il n'a toujours pas donné de ses nouvelles, il ne sait pas qu'on est au courant de sa rupture.

Je lui souhaite de passer au travers et de rencontrer quelqu'un sur sa route qui pourra l'aider à trouver le bon chemin.

Moi et ma famille ne pouvons plus rien faire pour l'aider, notre porte est toujours ouverte, sauf que maintenant c'est a lui seul de tracer son chemin, je sais que c'est possible, cela ne dépend que de lui, il peut aller loin.

Suis-je égoiste de me retirer, après aide, aide et aide de notre part, nous sommes toujours a la case départ, que pouvons nous faire de plus pour l'aider ?

Je ne sais plus, c'est sa vie et lui seul a le dernier mot sur celle-ci, moi et ma famille seront toujours présent pour lui.

vendredi 25 juin 2010

Entre vous et moi

Je suis aller a notre fête nationnal au parc Maisonneuve, j'avais reçu des billets pour être à l'avant de la scène, se que je ne comprendrais jamais, se sont d'autres collègues qui vienne accompagner de leur amis, fêtes en buvant comme des caves, c'est dans ce genre de party que l'on apprend a mieux connaitre les personne qui nous entourent, et cela nous confirme que l'on ne connait pas vraiment tout d'eux, ils ont une image au boulot et une autre dans la vie, c'est assez spécial quand même, mais je trouve ça vraiment Nice ce genre de sortie, cela fait vraiment changement de la job de les voir aller hé hé

Je travail en fin de semaine, je me console car c'est de jour et il n’annonce pas bien beau, je vais en profiter pour mettre un guide a jour que mon gestionnaire m'a demandé de faire, cela va faire passer mon 12heures plus rapidement :)

Je suis allé visiter une maison semi-détaché, qualité prix et de revente dans quelques années, ça bien du bon sens, je suis en réflexion en ce moment, je dois donner ma réponse ce lundi.

Bonne pause congé, profité en bien pour vous gâter un peu, l'été c'est fait pour jouer en bonne compagnie, prenez un bon drink a ma santé.

mercredi 23 juin 2010

24 juin

Ce 24 juin pour moi, comme bien des Québécois fêtons notre fête  national, mais en plus, mes parents y fête leur 49ème anniversaires de mariage :)

49 ans ensembles, tout un contrat de vivre cela avec la même personne, contrat unique et VRAI qu'ils ont vécu tout les 2, avec des haut et des bas, c'est cool de voir que cela est vraiment possible a vivre entre 2 personnes qui s'aiment.

Pour en être rendu là, ils en ont mis de l'eau dans leur vin, il arrive tellement de situation pour briser une relation de couple, aujourd'hui quand ça ne fonctionne plus, ils passent tout simplement au suivant, pas pour rien que les enfants d'aujourd'hui ont plus d'un parents.

Je regarde mes parents aujourd'hui, même après temps d'années passé ensemble, ma mère fait encore des petites crises de jalousie a mon père, pourtant ils sont a leur pause retraite et pris de l'âge dont celui-ci n'a point d'importance, l'amour prime avant tout hé hé

Je leur lève mon chapeau et j'ai bien hâte de célébrer leur 50ème, dans mon cas je ne crois pas vivre cela un jour, mais la femme qui partagera mon cœur, sera de quoi de VRAI entre nous, je me souhaite de rencontrer cette perle rare cette année.

Merci a mes parents pour tout se que vous m'avez appris dans la vie, maintenant a votre tour, vous pouvez continuer de compter sur moi en tout temps, je vous aime, santé a vous 2.

dimanche 20 juin 2010

L'attente ...

Coup de gueule et déception un peu amer sur certaine "amitiés" passées, présentes et futures ...

C'est à leur tour de prendre de mes nouvelles, de m'inviter..., de m'envoyer un p'tit courriel..., de me laisser un message sur ma boite vocale, etc.

Avec un peu de recul, j'en ai conclu et décidé de m'en tenir moi aussi au standard populaire de la majorité des gens.

Pour qui ?

Spécialement pour ceux qui m'ont déçu ou blessé.

Le standard ?

Prendre le temps de les saluer et leur souhaiter de passer une belle journée ou soirée, sans plus.

Pour les autres en qui je crois sincèrement et ont ma confiance jusqu'a présent, ils devraient naturellement me donner suite, qu'en pensez-vous ?

mercredi 16 juin 2010

Ami, camarade, connaissance, quelle différence

Un ami pour moi, c'est de tout partager en toute confiance, c'est un confident, c'est quelqu'un avec qui je partage mes sentiments profonds, et dont le ciment est la confiance.

Un camarade, c'est quelqu'un avec qui je passe de bons moments à rigoler ou à travailler.

Une connaissance, c'est une personne que je connais sans plus, que j'ai probablement rencontré par l'entremise de quelqu'un, lors d'une activité, ou que j'ai que je côtoyé par obligation, comme le travail ou mes  voisins.

J'ai maintenant retenue la leçon que les personnes avec qui je m’entends généralement très bien, et dont je partage une certaine complicité, ne sont pas pour autant mes VRAI ami(e)s.

Le mot VRAI ami(e)s, ce sont pour moi des personnes que je compte sur les doigts de ma main, la confiance ça se gagne entre nous 2, il faut des années avant de bâtir de quoi de vraiment  solide entre cette personne et moi, et je sais qu'il n'en faut pas beaucoup pour briser celle-ci, la confiance est vraiment cimportante dans une VRAI amitié.

J'ai fais confiance en peu de personne jusqu'a présent, ceux dont j'ai ouvert ma porte, ont sans le vouloir, réussi a me décevoir et perdre ma confiance, nous n'avions probablement pas la même vision d'attente entre nous.

Mais yeux sont maintenant grand ouvert et pour moi l'amitié dois se passer dans les 2 sens, se bâtit naturellement sans prendre celle-ci pour acquis, il faut en prendre soin.

Avec probablement une trop d'attente de ma part face a certaine situation, , ma porte a commencé a se refermer doucement et ma confiance en a pris quelques coup dernièrement, je me dois de revenir un peu plus indépendant face aux autres, sans me refermé comme je l'ai été un peu trop dans le passé, cela dans le but de m'éviter d'être déçu ou blessé face a certaine personne que je considère vraiment.

En résumé, si amitié existe vraiment entre moi et certaine personne dont j'ai présentement confiance, ma porte se dois de rester ouverte, la différence aujourd'hui pour moi, est que je n'ai plus l'intention d'y mettre tout mon énergie et mon temps dans une relation amical dont je sens que celle-ci ne se déroule que dans un sens, ma patience a maintenant un limite, maintenant je le sais..

lundi 14 juin 2010

Fatigué mais heureux

Enfin mes 2 semaines de nuit sont enfin terminés ...

Le titre parle par lui même, pour la suite, je ne sais point quoi vous répondre, pour le moment je vais me remettre de jour afin de vivre mes 2 prochaines semaines comme le VRAI monde, sans rien pensé, juste respirer et savourer le moment présent en compagnie de ceux et celles qui seront sur mon passage.

J'suis sur une pause de tout mon moi en ce moment, je me dois de faire des choix et des changements dans ma vie, j'suis rendu là, ce n’est pas évident de savoir par ou commencer et de décider.

Je vais y aller comme je vais le ressentir tout simplement, sans trop me poser de questions, juste respirer et me faire plaisirs, penser a moi pour une fois.

Je commence donc à travailler un peu plus sur moi même, de ma vie personnel, amoureuse et professionnel, je me dois de me corriger, changer certaine habitude et m'ouvrir un peu plus, pas évident de faire son CV personnel, mais quand rien ne semble rouler en notre faveur, faut trouver le pourquoi des choses qui nous arrive, y'a généralement une réponse, rien n'arrive pour rien, c'est nous au départ qui attirons ce qui nous arrive de moins cool dans notre vie.

J'ai vraiment besoin d'amour, d'écoute, de temps et de moment magique a partager et a recevoir, avec des gens VRAI, est-ce trop demandé ?

Santé ...

samedi 12 juin 2010

Trafic d’été

Ce vendredi soir 11 juin 2010, je quitte en voiture pour me diriger a mon boulot de nuit au centre-ville de Montréal.


C A T A S T R O P H E ...

Je suis en attente a la file de plusieurs véhicules devant moi, rien n'avance, JAMMER, a pied je suis a 30 secondes de l'entré du pont.

C'est quoi l'affaire, l'été ne fait a peine que commencer, et c'est déjà l'enfer sur les routes, après 20 minutes d'attente, je me décide de retourner a la maison stationner mon véhicule et petite marche en direction du métro.

J'arrive à la station Longueuil Sherbrooke, j'entre ma carte dans le lecteur, accès refusé, j'ai fait de quoi trop rapidement, tabarna (censure).... ???

Je demande de l'aide au préposé a la cabine de billets, il me dit d'aller faire la file au dernier kiosque de billets, je demande pourquoi, il me répète le même texte, surement appris lors d'un cours obligatoire de son employeur.

Je me rends donc au dernier kiosque, bien évidemment je manque mon métro car je dois cette fois-ci faire la file des gens, Tabarnak, soupire ....

Ce que je ne savais pas, le premier kiosque était celui pour la rive-sud (RTL), comme c'est un billet de la STM, ce n’est pas leur trouble de régler ça.

Voulez-vous bien me dire que sais qui font a l’entrée (RTL) de cette station, me semble qu’il devrait plus être situé a la sortie pour ceux qui désire l’achat des passes autobus de la rive-sud, pas fort, dire que le maire de Montréal nous encourage à prendre celui-ci en plus.

Finalement, je fini par embarquer dans le wagon du métro en direction de Berri, ensuite je transfert pour me rendre a la station McGill, la route a bien été, pas trop de monde, surprenant quand même en ce week-end d’activités.

J’ai appris rendu au travail, que c était le week-end pour attirer le monde sur l’ile de Montréal, il y a le Grand prix de formule 1, on l’entends de loin avec son VROUM VROUM, en plus des activités extérieur pour celui-ci, les Francofolies de Montréal ouvre le bal avec le spectacle sur St-Catherine mettant en vedette Diane Dufresne et son méga show, Marie-Mai au centre Bell, le soccer etc.

Je viens d’allumer moi la, pas vite le gars, c’est pour ça que c’était si jammé a l’entrée des ponts hier soir, Ok …

C'est la première fois que je prends le métro pour me rendre a mon boulot de nuit, généralement ça roule bien les week-end pour me rendre a celui-ci, c’est a souhaiter que c’était la première et surtout dernière fois, je sais,  c'est dans mes rêves.

Pour terminer mon aventure de ce matin a ma sorite du bureau, 7h00 du matin, je me rend a la station McGill pour bien évidemment prendre le métro direction maison, comme c’est  le grand prix, il y en a du service ce samedi, c’est comme une journée d’heure de pointe, yesss, pour une fois, c’est ma chance, courte attente, je vais pouvoir dormir tôt ...

Chance dis-je, j’ai parlé trop vite, rendu a la station Jean-Drapeau, tabarnak d'Osti ...., désolé mais c’est ça.

Imaginez-vous donc que je suis resté dans le wagon de cette station pendant plus de 40 minutes $%^&@, je ne sais même pas la raison en plus de cette interruption, j’avais plus d’énergie, je ne pensais qu’a mon lit.

Mon aller comme mon retour, en voiture ou en métro n'a pas été un grand succès, dire que je rêve de travailler de jour, j’espère que ce n'est pas l'enfer permanent pour l'horaire de semaine, déjà que les gens sont coller (heure de pointe) avec les odeurs des matins et fin de journée de toute les personnes qui prennent celui-ci.

Bonne fin de semaine et semaine ...


jeudi 10 juin 2010

Un petit pas a la fois

Mes choses se replacent lentement mais surement.

J'ai enfin réussi avec la participation de mon frère par me trouver un médecin de famille, je vais passer un examen général en juillet et profiter pour lui parler de ma fatigue permanente que je ressens intérieurement.

Un de mes chums m'a appris que finalement j'ai encore une chance pour décroché un travail de jour, le poste dont je vous ai parlé il y a quelques mois, celui-ci devrait être affiché a l'automne et la balle sera dans mon camps, je devais me préparer et donner le meilleur de moi même et éviter de me mettre trop de pression, ça ne sera pas facile, surtout qu'il y a déjà dans ce département des gens compétents pour effectuer ce boulot, mais je me dois de tenter ma chance quand même, j'ai tout a gagner.

Ma sœur a rencontré le médecin afin d'avoir le résultat de cette masse qui je vous rappel n'est pas cancéreuse, le doc lui a mentionné de ne pas s'en faire, elle semble avoir celle-ci depuis sa naissance, ils vont la suivre annuellement afin de s'assurer que la masse ne grossi pas, si jamais c'est le cas, ils vont lui enlever.

Je suis en manque d'amour en ce moment, toujours célibataire, je vais recommencer a ouvrir ma porte et trouver cette perle rare qui voudra bien de mon cœur, je suis un peu rouiller et ne sais pas encore de quelle façon je vais m'y prendre pour conquérir cette femme.

J'ai recommencé a sortir un peu, j'ai décidé d'ouvrir aussi ma porte afin de voir des gens, je suis ouvert et disponible aux invitations, cela va me faire le plus grand bien.

Il est tard ou tôt, je ne sais plus, je sais du moins que je vais aller au dodo pour mieux recommencer demain.

samedi 5 juin 2010

Je décroche


J'ai enfin commencé à m'ouvrir les yeux sur mon entourage, je suis fatigué d'être le bon gars, gentil, à l'écoute, de service etc.

Quand prenne t-il le temps de prendre de mes nouvelles, de m'inviter à sortir, de prendre un verre, une bonne bouffe, faire une activité, ou tout simplement prendre de mes nouvelles par téléphone, courriel ou autres façon de le faire etc.

Quand j'aime, je suis VRAI, j'ouvre mon cœur, je partage mon temps, mon écoute, je suis disponible en tout temps, je suis fais ainsi.

Malheureusement, il y a quelques personnes qui en on abusé, malgré ma patience, quand l'amitié ne se passe que dans un sens, faut un moment donner, et dieu que ce n'est pas facile, tourner cette page et continuer notre chemin seul, un moment donné, celui-ci va finir par aboutir a une rencontre VRAI.

Je pensais bien avoir trouver cette personne amical, cet ami en qui je peux tout partager et faire confiance.

Jusqu'a présent, j'en sais peu sur cette personne, je croyais bien le connaître, avec le temps, je me suis trompé, je lui ai déjà proposé plein de truc, il n'y a jamais donné suite, ou toujours trouvé plein d'excuses, un exemple, a chaque fois que je voulais faire de quoi, il n'avait jamais de temps de libre, super occupé, mais la réalité, c'est qu'il en a du temps, mais pas pour moi tout simplement.

Je sais que rien n'est vraiment acquis dans la vie, encore moins l'amitié.

Maintenant, je repars a neuf, sans aucune attente des autres, je me dois de respecter cela, rien ne sert de la provoquer, cela dois se faire naturellement, sinon ça ne peut fonctionner.

Vaut mieux être seul, qu'être entouré de beau parleur.

En résumé, je n'ai pas encore trouvé cet amitié sincère, qui sais, il est peut-être déjà sur ma route, seul le temps me donnera cette réponse.

Pour l'instant, je vais tout simplement vivre une journée a la fois et faire confiance a la vie, ceux qui voudront partager celle-ci avec moi, sont les bienvenue.

mardi 1 juin 2010

Abus de pouvoir

Aujourd'hui au boulot, j'ai travaillé comme un débile, pas dans le sens de l'être hé hé

J'ai commencé a mon arrivé a 7h00 et j'ai arrêté a la fin de mon quart de travail qui s'est terminé a 19heures.

Je n'ai même pas pris de pause, j'ai mangé en travaillant, faut que je vous explique que nous sommes 2 par équipes a effectuer ce travail, hors l'autre qui a le titre de principal, devrait avoir la responsabilité et aider pour règler les problèmes le plus rapidement possible, comme nous occupons tout les 2, moi je n'ai point le principal et les responsabilités sur papier, mais au travail le travail d'équipes se vie différemment, du moins dans ma^logique a moi je suis payer pour faire la job, de plus je n'ai point son salaire et je pourrais effectivement mon boulot sans plus, mais professionnel comme je suis, je m'embarquerais pas dans ce jeu, je fais mon boulot point, mais va falloir que je m'occuper de mes affaires et laisse l'autre prendre les décisions, donc cela va bien évidemment affecter le travail d'équipes, mais est-ce que j'ai d'autres choix ?

Je vais devoir travailler sur ça sérieusement, sinon, les gens vont continuer d'abuser des bonnes personnes,  imaginer hier, cette personne a pris cela bien relaxe, il n'a fait que son boulot régulier sans plus, a dîner a midi et pris ses pauses, même si j'étais dans le jus, le travail d'équipe, pas bien fort de sa part et celui des autres qui ont le même titre que lui, méchant fonctionnaire qui dans le privé ne seraient plus ici.

Une chance que ce n'est pas mon coéquipier régulier, pas certain que j'aurais été patient comme je l'ai été aujourd'hui, il est temps que je me trouve autre choses dans un autre secteur, le changement ne pourra que me faire un grand bien.

Parlant changement, j'ai appris quelques infos sur le poste qui m'intéressait et dont je n'avais point les pré requis, je dois vous avouer que j'ai eu ma pause frustration, mais je vais mieux, j'ai déjà touné la page, quand tu connais le système, tu ne te pose plus de questions sur leur choix.

Pour conclure cette journée qui a passer super rapido, il y'aura  toujours des cons comme moi pour faire rouler la boite, et d'autres personnes qui vont continuer d'en faire le moins possible, c'est partout pareil, peu importe l'endroit, c'est du pareil au même, Amen