vendredi 1 octobre 2010

Continuer ou arrêter ce blog ?

Je me dois d'évacuer un moment donné, comme je n’ai personne à qui me confier, j'ai trouvé ce blog qui me permet de m'exprimer librement, m'aide à voir les choses différemment, vos conseils sont vraiment apprécier, car ceux-ci me permet de voir différemment les choses.

Pourquoi cette question, pour être honnête avec moi même, je me retiens à m'exprimer de différents sujets personnels, de peur d'être jugé virtuellement comme cela se fait dans la VRAI vie de tous les jours.

Alors que dire ? Que raconter ? Quand je ne peux pas m’exprimer librement, sans crainte de revers ou de réponse de votre part.

Je n'ai pas un blog bien populaire, si je me compare avec d'autres, qui pourrait s'intéresser a mes histoires, suis-je vraiment heureux, quand je regarde mon cheminement, j'ai tout pour être heureux et bien des gens aimeraient bien être a ma place, j'ai besoin de nouveau défi, de VRAI ami(e)s, pas une tonne, 1 ou 2 car l'amitié n'a pas de prix, je suis quelqu'un de confiance, généreux, grand cœur, sensible, timide, je travail fort en ce moment sur mon moi, j'suis quelqu'un qui a de la difficulté a dire non, qui a de l'écoute, qui aime aider.

J'ai perdu confiance en l'amour, je n'y crois plus vraiment, de même qu'en l'amitié.

Je ne demande pourtant pas grand chose de la vie, une fille qui va m'aimer pour se que je suis, avoir si possible le privilège d'être père, avoir quelqu'un de confiance en amitié sur qui je peux compter en tout temps, continuer d'avoir de bonne relation avec ma famille, avoir un job de jour, faire de nouvelle rencontre etc.

En résumé, est-ce que mes écrits peuvent vraiment intéresser ou aider quelqu'un, devrais-je changer ma façon d'écrire dans ce blog afin d'attirer l'attention, je ne sais trop, une chose que je sais, si je continue, je me dois de la faire pour moi avant tout, et même si personne ne répond, l'important est de me sentir bien après les bons et mauvais coups de mes journées passé.

9 commentaires:

  1. La popularité ne vient que de deux façons: 1-Commenter partout et ainsi t'attirer plein de visiteurs qui te rendront la politesse en écrivant des commentaires. Faut être un peu hypocrite avec cette méthode car on laisse des commentaires même à ceux qu'on ne trouve pas vraiment intéressant.
    2-Avoir un style qui se démarque ou faire des vagues.

    Je connais pas d'autres méthodes...

    RépondreSupprimer
  2. On s'en fout de la popularité si ça te fait du bien. La question, c'est de savoir si ça t'en fait... Ça y'a que toi qui peut le dire. Et franchement, vas-y. Parle de ce dont tu veux parler.

    RépondreSupprimer
  3. Une chose est sûr, si tu continus de blogger il faudrait que tu arrêtes de te censurer. Tu n'as pas à avoir peur du jugement ici puisque personne ne sait qui tu es. J'ai l'impression que ça te ferait bien plus de bien si tu te sentais libre d'écrire ce que tu veux. Pour moi c'est l'essence même d'un blog.

    RépondreSupprimer
  4. En effet l'ermite a raison, ne te censure pas!
    Je suis le pire qui dit tout ce qui lui passe par la tete. Un blog, c'est un peu comme une déchiqueteuse, on se débarasse des informations qu'on ne veut pas que les autres voient.
    Take it capitaine!

    RépondreSupprimer
  5. Ne te censure pas... le pire qui peut arriver c'est que quelqu'un essaie de te conseiller! Et si jamais un perdu te critique vertement sans bonnes raisons, sache que cette personne doit avoir des problèmes pires que les tiens pour perdre son temps à insulter quelqu'un sur un blogue.

    Ta conclusion est excellente!

    RépondreSupprimer
  6. Contrairement aux autres commentaires je te dirais non pas de te censurer mais plutôt de choisir ce dont tu as envie de parler. Je suis toutefois de l'avis du Voyou du Bayou, la meilleure méthode, c'est d'aborder tes histoires avec un angle particulier, ce qui va t'attirer du lectorat.

    RépondreSupprimer
  7. À quoi bon la popularité si ça ne te rend pas plus heureux ?

    Un blog c'est une partie de soi qu'on décide de dévoiler aux autres pour plusieurs raisons, son sort est entre nos mains. À toi de voir ce qui va te faire du bien.

    RépondreSupprimer
  8. Fais comme moi, ne te gêne pas de parler des sujets que tu veux. J'ai eu peur de me faire lancer des roches, mais finalement le seul commentaire que j'ai eu à été positif. Il se pourrait que l'absence de réponse soit aussi une façon de me dire que je suis une merde, mais sincèrement je m'en sacre. Le besoin d'évacuer est plus fort que tout.


    En souhaitant que mon message t'inspire.

    RépondreSupprimer
  9. Woops!.... comme je disais dans mon autre commentaire, je viens de découvrir ton blog et le deuxième post que je lis est celui-ci... J'espère que tu n'effaceras pas ce blog. :o)

    Est-ce que beaucoup de gens de la blogosphère savent qui tu es "en vrai" ? Si ce n'est pas le cas, je ne vois pas pourquoi tu aurais besoin de faire attention à tes écrits. Et, de plus, est-ce que tu rédiges ce blog pour toi ou bien pour les autres?

    C'est vrai qu'un blog est un excellent moyen d'évacuer. Et peu importe s'il n'est pas super populaire; ça reste TON espace. Et de plus, s'il est moins populaire, tu peux justement te permettre d'en écrire plus sans craindre d'être jugé par les autres.

    RépondreSupprimer